Votre panier est vide !

Livraison offerte et paiment en 2, 3 ou 4 fois sans frais

Découvrez l'univers Oshun
Top

Oshun

Eugenze

“Pour moi, la constance est primordiale et la pratique est la clef.”

On ne la présente plus… Nous avons eu l’honneur de rencontrer Eugenze et c’est avec une grande humilité qu’elle nous a parlé de son fabuleux parcours.

Découvrez, l’une des précurseurs de la lace 360 wig

  • Bonjour Eugenze, peux-tu te présenter, nous parler de ton parcours?

Je m’appelle Eugènie, j’ai 32 ans et je coiffe depuis 5 ans. On peut dire que maintenant j’ai la chance d’être reconnue dans ma profession en Europe et en Afrique.

A la base j’étais assistante de direction à Paris, lorsque j’ai souhaité évoluer dans ma carrière professionnelle, on m’a répondu qu’il fallait que je parle anglais. Je suis donc partie en Angleterre. C’était il y a environ 8 ans.

En Angleterre, je suis repartie de zéro, je ne parlais pas du tout anglais. J’ai donc commencé à travailler dans les restaurants afin d’apprendre la langue. J’y suis restée 3 ans. Lorsque mon anglais s’est bien amélioré, j’ai entrepris une licence en marketing en continuant à travailler dans les restaurants en parallèle.

  • Comment a commencé ta passion pour la coiffure ?

Lors de ma licence en marketing, une amie a créé son entreprise de vente de mèches. A la base, je réalisais beaucoup de couleurs pour moi-même, j’aime beaucoup les cheveux colorés, vert, gris, violet, …, j’ai donc commencé à réaliser des couleurs pour son entreprise et à me perfectionner. C’est de là que j’ai commencé à me faire connaitre. Un grand nombre de ses clientes lui demandaient où trouver une bonne coiffeuse et elle les renvoyait alors vers moi.

A cette époque, je réalisais uniquement des tissages sur moi-même et certaines amies. Je ne me qualifiais pas encore de professionnelle et mettais beaucoup de temps à réaliser un tissage, parfois 5h. Je me suis donc beaucoup entrainée sur mes amies.

Plus je m’entrainais plus je m’améliorais et plus je me passionnais plus j’avais de clientes.

J’ai rapidement commencé à réaliser les tissages avec closure, peu de coiffeuse le faisait, j’ai donc rapidement développé ma clientèle à partir de cette compétence.

Et ensuite, peu de temps après la lace 360 wig est sortie, j’ai tout de suite commencé à me former dessus, c’était il y 4 ans. Le fait d’avoir été précurseur et toutes les formations réalisées m’ont permis d’être reconnue dans ce domaine et de développer ma passion.

Au début, j’ai fait appel à des influenceuses afin de m’aider à promouvoir mon travail.

lace 360 wig made of eugenze
  • Quelle est ta vision de ce métier aujourd’hui ?

Pour moi, il s’agit d’un métier passionnant en constante évolution. De nouvelles techniques se créent tous les jours, les styles aussi évoluent, c’est ce que j’adore dans ce métier. Il est important de toujours rester à la page. Il est aussi important pour moi d’être précurseur, de développer mes propres techniques, mon propre style et ma signature.

  • Un hair stylist qui t’inspire ?

J’aime beaucoup Arrogant Tae surtout pour ses couleurs et Alonzo Arnold m’inspire beaucoup pour le styling.

  • Ta semaine type ?

Travailler à son compte c’est très passionnant, mais ça demande beaucoup d’investissement de temps. Je travaille parfois de 9h à 1h du matin, du lundi au dimanche. J’alterne des journées de formations complètes jusqu’à 20h, puis le lendemain une journée client non-stop.

Mais je ne me plains pas car à vrai dire lorsque je ne coiffe pas je m’ennuis et même en vacances je ne pense qu’aux prochaines coiffures que je pourrais réaliser.

  • Comment fais-tu pour toujours être à la pointe
    des tendances et des techniques ?

J’observe beaucoup. Je m’inspire aussi d’autres coiffeurs, des stylistes dans le monde de la mode. J’essaye de trouver plusieurs sources d’inspirations et créer ma propre patte aussi.

Et surtout je continue à me former moi-même.

  • Quelles sont les difficultés que tu as pu
    rencontrer dans ce métier?

Quand  j’ai commencé, c’était surtout l’anglais qui me posait problème, surtout pour me faire comprendre.

Ensuite, je suis quelqu’un de très perfectionniste et je ne supporte pas décevoir mes clientes, donc au début j’étais très stressée par les commandes, surtout d’être en retard dans mes commandes.

Aujourd’hui, je maîtrise mieux mon stress et j’ai la chance d’être très bien entourée.

  • Quels conseils pourrais-tu donner à une personne
    qui souhaiterait commencer dans ce milieu ?

De beaucoup se former.

Ensuite, pour débuter son business il est important de proposer les bons prix, il ne faut surtout pas se dévaloriser mais ne pas être trop cher non plus. Il faut être au juste prix de manière à ne pas se justifier dessus après.

Pour moi, la constance est primordiale et la pratique est la clef.

  • Quelles sont les conseils que tu donnes à tes
    clients afin d’avoir le meilleur rendu possible ?

La customisation de la lace 360 wig est primordiale. Et il ne faut pas négliger la pose, il ne faut surtout pas coller sur ses cheveux pour ne pas les abîmer. Une bonne pose est essentielle pour avoir l’effet naturel.

Ensuite, il ne faut pas trop manipuler la lace 360 wig. Cela ne sert à rien de la brosser tous les jours pour éviter les chutes de cheveux.

  • Et enfin comment te verrais-tu dans quelques années ?

Aujourd’hui je forme plus que je ne réalise de prestation client. C’est quelque chose que j’adore faire, former.

Je souhaiterais développer mes formations dans le monde.

Et plus tard, j’ai l’idée d’ouvrir une boutique mais pas en Europe. Dubai me tente beaucoup.

Retrouvez toutes nos Lace wigs.

Post a Comment

v

At vero eos et accusamus et iusto odio dignissimos qui blanditiis praesentium voluptatum.
Sauvegarder pour plus tard
Votre panier sera sauvegardé et vous recevrez un lien vous permettant de récupérer votre panier à tout moment.
Back Sauvegarder pour plus tard
Votre panier sera sauvegardé. Envoyez vous ce lien pour le récupérer à tout moment.
Your cart email sent successfully :)